OUT NOW! Algérie coloniale. Traces, mémoires et transmissions

Dirigée par Giulia Fabbiano et Abderahmen Moumen.
La colonisation et la guerre d’indépendance sont une séquence centrale dans la construction nationale et étatique aussi bien de la France que de l’Algérie. Dans une éclosion révolutionnaire, l’Algérie héroïse le peuple levé comme un seul homme, tandis que la France peine à accueillir ceux qui ont fait l’expérience de l’Algérie coloniale. Au sein des deux sociétés, l’ensemble des acteurs expriment des narrations et des exigences mémorielles plurielles, parfois antagonistes. Chacun prend le fragment dans lequel il se reconnaît, participant de la construction d’une mémoire-puzzle, en dehors d’une vision globale de ce que fut l’entreprise coloniale.
En pleine actualité mémorielle, cet ouvrage propose de quitter le terrain passionnel et les instrumentalisations politiciennes et de déplacer le regard sur les agissements du passé en transmission et toujours en mouvement. Les contributions réunies ici interrogent les traces de la colonisation, de la guerre d’indépendance et de leurs mémoires dans différents domaines et différents milieux.

Une démarche nécessaire qui ouvre un champ et renouvelle le débat.