5/ Réflexion sur l’usage contestataire de l’écrit: Samizdats, livres et tracts I.

5/ Reflection on the protest use of the written word: Samizdats, books and tracts I.

Session 5 du séminaire semi-public 2022 du projet DREAM intitulé “Le script de la révolte. Écrits, enregistrements, transcriptions dans les mondes en révolution”
Lundi 21 Mars 2022 / 14h30-16h30 (Paris)

Session 5 of the 2022 semi-public DREAM project seminar entitled “The script of revolt. Writings, recordings, transcriptions in worlds in revolution”
Monday, 21 March 2022 / 2:30-4:30 pm (Paris)

 

Couverture du dernier livre de Stéphanie Latte Abdallah publié chez Bayard en 2021.

[English below]

Stéphanie Latte Abdallah est chercheure au CNRS (CERI-SciencesPo). Ses travaux se situent au croisement de l’histoire, de l’anthropologie et des sciences politiques. Ils ont porté sur l’histoire des réfugiés palestiniens, le genre et les féminismes, séculiers et islamiques, et les mobilisations de la société civile dans les sociétés arabes et musulmanes. Elle a également travaillé sur les mobilités et les frontières, le milieu carcéral en Israël-Palestine, et les interactions entre images, histoire et politique. Ses recherches en cours portent sur les nouvelles mobilisations citoyennes liées à l’économie alternative, à l’autonomie et à l’écologie en Palestine, au Liban, et dans le cadre d’un programme collectif ANR (Alter-citoyens au Moyen-Orient. Inventer les résistances en temps de violence / IMAGIN-E 2022-2025), plus largement au Moyen-Orient. Elle a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels Femmes réfugiées palestiniennes (PUF, 2006), Israël/Palestine. L’illusion de la séparation (avec Cédric Parizot, PUP, 2017). A l’intersection entre art et science, elle a co-réalisé (avec Emad Ahmad) le documentaire Inner Mapping (51’, 2017). Son dernier ouvrage La Toile carcérale. Une histoire de l’enfermement en Palestine a été publié chez Bayard en 2021. Son prochain livre intitulé Des morts en guerre. Palestine/Israël paraîtra aux Éditions Karthala en juin 2022.

Dans le cadre du séminaire DREAM, elle nous présentera son dernier ouvrage “La Toile carcérale. Une histoire de l’enfermement en Palestine” en Français.

Discutante : Giulia Fabbiano, Anthropologue, Chercheuse associée à l’ERC DREAM.

Stéphanie Latte Abdallah is a researcher at the CNRS (CERI-SciencesPo). Her work is at the crossroads of history, anthropology and political science. She has worked on the history of Palestinian refugees, gender and feminism, both secular and Islamic, and the mobilization of civil society in Arab and Muslim societies. She has also worked on mobilities and borders, the prison environment in Israel-Palestine, and the interaction between images, history and politics. Her current research focuses on new citizen mobilizations related to alternative economy, autonomy and ecology in Palestine, Lebanon, and in the framework of a collective ANR program (Alter-citizens in the Middle East. Inventing resistance in times of violence / IMAGIN-E 2022-2025), more widely in the Middle East. She has published several books, including Femmes réfugiées palestiniennes (PUF, 2006), Israël/Palestine. L’illusion de la séparation (with Cédric Parizot, PUP, 2017). At the intersection between art and science, she co-directed (with Emad Ahmad) the documentary Inner Mapping (51′, 2017). Her latest book La Toile carcérale. Une histoire de l’enfermement en Palestine was published by Bayard in 2021. Her next book entitled Des morts en guerre. Palestine/Israel will be published by Éditions Karthala in June 2022.

For the DREAM seminar, she will present her latest book “La Toile carcérale. Une histoire du confinement en Palestine” in French.

Discussant: Giulia Fabbiano, Anthropologist, ERC DREAM Associated Researcher.