DREAM CITY FESTIVAL 2023

EXPOSITION
22 september – 8 october 2023

L’équipe de chercheur·e·s du projet DREAM dirigé par Leyla Dakhli est honorée d’annoncer sa participation à la nouvelle édition du Dream City Festival dans la médina de Tunis.

Ce festival d’art multidisciplinaire, fondé à Tunis en 2007 par les danseurs-choré-graphes tunisien.ne.s Selma et Sofiane Ouissi,  parsème tous les 2 ans la médina de Tunis d’œuvres issues d’un processus de fabrication artistique, qui se nourrissent des enjeux et défis du monde actuel.

Les cartes de la dignité
Un projet de l’équipe de recherche DREAM

Au début, il y avait l’idée d’un projet de publication avec des cartes sensibles et les premières tentatives de visualisation des sujets individuels des chercheur·e·s avec le soutien précieux du cartographe Philippe Rekacewicz.
Une rencontre fatidique en juin 2022 a fait naître l’idée ambitieuse de réaliser une exposition mettant en scène les projets dans le cadre du festival Dream City. En octobre 2022, la participation s’est concrétisée et le projet a été lancé

De quoi s’agit il?

Partant du constat que les soulèvements et révolutions du Sud de la Méditerranée depuis les années 50  ont été des expériences pratiques, sensorielles et émotionnelles ancrées dans une conception de ce qu’est une vie digne, l’exposition “Les cartes de la dignité”  proposent une exploration des espaces de la révolte dans le monde arabe méditerranéen.

En quoi et comment la notion de dignité (كرامة) est commune aux soulèvements et révolutions du Sud de la Méditerranée depuis les années 50 ?

A partir d’un travail de recherche et de documentation, cette exposition est une tentative de réponse sous forme de cartes sensibles enrichies de sons, d’images, d’objets, de projections témoignant de trajectoires de vie, de situations historiques ou de temps de soulèvements.

Les chercheuses et chercheurs ont tracé dans leurs projets les terrains de vie que les révolté·e·s leur ont raconté à travers des entretiens, des observations ou des traces archivistiques.

Reliant des espaces et des temps différents, la pluralité de ces cartes nous plonge dans une exploration artistique à la fois exigeante et pleine de l’imagination de ces terrains de vie. Nous devenons ainsi plus à même d’appréhender la complexité, le sens et l’articulation de ces deux notions que sont la dignité et la révolte.

L’exposition, accompagnée de mini-conférences et de performances, rassemble quatorze projets de cartes des micro-histoires de révoltes à Alger, Tunis, Damas ou Alexandrie, des portraits de femmes et d’hommes, des lieux et des formes de vie, des histoires d’émancipations et d’élans révolutionnaires.

 

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search